Découvrez l’interview de Eric du blog Bois et Métal

 
travail du bois
 

Aujourd’hui nous accueillons Eric, du Blog Bois et Métal. Eric passe beaucoup de temps à partager sur les forum de bricolage. Son site internet propose également des tests d’outils et des vidéos de bricolage. C’est donc avec plaisir que j’accueille ce passionné soucieux de toujours partager …

 

Bricoleur amateur – Bonjour Eric, pour que les lecteurs comprennent qui tu es, peux-tu te présenter ? 

Eric – Je suis dans le spectacle. J’aime faire à manger. J’aime la musique. J’ai 50 ans. J’aime apprendre et partager et transmettre.

 

Bricoleur amateur – En tant que bricoleur, comment te définirais-tu ? et pourquoi ?

Eric – Je me considère comme un  étudiant perpétuel. Ce qui est important pour moi :Apprendre, car on a toujours à apprendre. Et savoir se remettre en question. Avoir confiance dans ce que l’on sait mais savoir faire évoluer ce que l’on connaît. Et lorsque l’on est en face d’un impasse, de prendre le temps de réfléchir pour trouver des solutions.

 

Bricoleur amateur – Peux-tu nous dire comment tu as commencé à travailler le bois ? Dans quelles circonstances ?

Eric – Tout simplement j’en ai eu marre de faire des choses approximatives.

J’étais devant le choix :

–   soit de ne plus rien faire,

–   soit au contraire que je puisse faire mieux voir beaucoup mieux !

Et plutôt que de partir sur des machines légèrement supérieure que les 1er prix, j’ai fait le choix (difficiles pour le porte monnaie) d’aller plutôt vers du haut de gamme en électroportatif. Au moins sur les machines importantes. J’ai pour l’instant une place trop limitée pour avoir des machines d’atelier.

 

Bricoleur amateur – A quelle moment la passion est-elle apparue ?

Eric – Eh bien avec l’achat de la première machine de qualité, je me suis fait prendre au jeu. De voir qu’avec une bonne machine ce qui est possible et donc de vite avoir l’envie de faire des choses.

Il y a encore 3 ans, je n’avais rien. Qu’un équipement ancien hérité de mon père, dépassé, ainsi que des choses premiers prix, packs de lames économiques, packs de forets économiques, etc… 1 scie à ruban en mauvaise état, une scie sauteuse perdant sa lame, une scie circulaire dangereuse, une scie à onglet très fatiguée aussi et une perceuse qui chauffait très vite.

 

Bricoleur amateur – quel est ton meilleur souvenir de bricoleur ?

Eric – Chaque projet fait pour moi partie d’un ensemble. Mais ma première montre fut quand même une joie. (Montre articulée et réplique d’une vraie montre mais d’1m40 en bois). Même si je n’ai pas tout fait car j’ai eu des aides précieuses d’un ami menuisier. Je dirais que j’ai usiné une grande partie des pièces, avec son aide professionnelle et l’apprentissage des techniques.

 

Bricoleur amateur- le pire ?

Eric – Chaque fois que je suis dans une impasse. C’est le pire moment !

Et chaque fois, je sais qu’il faut trouver des solutions, réussir à ce que cela soit des victoires. Cela dans environ 80/90% des cas. Et ce qui reste des échecs, je relance des essais plus tard avec les outils que j’achète au fur et à mesure. Mais surtout avec davantage d’expérience et de vécu qui permet d’appréhender les choses autrement. Ainsi ce qui était impossible deviennent possible.

 

Bricoleur amateur- Quelle belle devise ! Y-a-t-il une réalisation dont tu es particulièrement fier ?

Eric – Il y a 2 choses. La première montre dont je parlais plus haut car c’est un peu particulier : montre en bois avec articulations, maillons, tout comme une vraie ! Cette réalisation s’est faite grâge à mon ami menuisier qui a pu me transmettre pleins de choses. Mais aussi grâce à l’aide de mon amie qui en chantournage à pu faire la partie boucle de la montre.

Et la 2ème chose, c’est une boite support de tableaux et porte dragée pour un mariage avec éclairage Led intégré. C’était un de mes premiers montages complexes : 4 faces avec des rainures pour intégrer 40 porte dragées. Et en relief, à l’intérieur 4 portraits en chantournage (mon amie). 2 personnages (Fées) et la réplique des 2 mariés.

 

Bricoleur amateur – Parle-nous maintenant de ton blog, comment est-il né ?

Eric – Tout simplement par envie de partager mes recherches, mes galères et mes impressions de bricoleur néophyte. Et surtout d’aller à l’opposé de notre époque où peu de gens sont dans l’envie de partager. Tout le monde veut garder ses trucs. C’est aussi donner espoir à ceux qui débutent. Leur dire qu’avec de la patience, (bien sur de l’argent) on peut arriver sans grand atelier ni grande expérience à faire des choses.

 

Bricoleur amateur – C’est aussi ce que je prône sur ce blog. Aussi je ne peux qu’acquiescer. Que peuvent trouver mes lecteurs sur ton site ?

Eric – J’essaye de parler de tous les outils que j’ai la chance d’avoir, et d’en faire un retour le plus juste. De faire un suivi au fil des mois pour dire aussi comment évoluent les choses au niveau des outils. Ainsi, on peut voir ceux qui tournent et ceux qui restent souvent sur leurs étagères.

Ayant autant d’outils d’entrée de gamme que d’outils haut de gamme, j’exprime mes ressentis. Ainsi on peut arriver avec des outils plus modestes et de bons consommables à faire des choses tout à fait correctes. Et à l’inverse, un mauvais consommable peut rendre un bon outil incapable de faire quoi que cela soit. Et un bon consommable n’est pas toujours hors de prix… A méditer.

J’ai encore beaucoup de travail sur ce site, afin qu’il soit encore plus clair et encore d’une plus grande aide. Mais cela demande du temps et je suis tout seul à le tenir.

J’ai par exemple essayé un certain nombre de modèles et marques de lames de scies sauteuses : 40 lames et 700 découpes pour tester les lames, les vitesses, le mouvement pendulaire et voir ainsi sur pleins de bois et d’épaisseurs ce que cela donne. Avec 2 scies sauteuses, les 2 opposées : Parkside vs Festool,  pour montrer que l’on peut faire de bonnes choses avec les 2 machines et que le choix d’une lame change vraiment tout.

 

Bricoleur amateur – Réalises-tu tes meubles toi-même ? tous ?

Eric – Pour l’instant je suis beaucoup plus sur des objets de décorations ou pour aider mon amie qui fait du chantournage sur le bois. J’ai besoin d’apprendre encore avant de me lancer sur un projet de meuble et il me manque aussi des outils.

Mais avec un ami menuisier j’ai pu participer à la construction et l’installation de placards, penderie et dressing pour apprendre les bases. Grace à l’acquisition d’une assembleuse, j’ai entrepris de faire des meubles de rangements pour l’atelier. Mon but est de pouvoir investir dans les mois à venir dans une scie sous table de qualité et une scie à onglet de qualité en vue de la réalisation de meubles.

Je sais par expérience générale qu’il ne faut pas vouloir aller trop vite, sous peine d’être déçu et de ne pas y arriver. Il y a 3 ans, je n’avais aucune idée des éléments de base sur le bois, les outils, les accessoires. Et je sais que la technique du bois demande beaucoup de connaissances et de la pratique. Mais aussi de l’outillage.

 

Bricoleur amateur – A l’inverse, je suis plus pour se lancer tôt. On apprend souvent de ses erreurs, j’en sais quelque chose. Mais dans 95% des cas, ce qu’on réalise nous plaît, alors pourquoi attendre ? De quel matériel disposes-tu pour faire tout cela ?

Eric – La liste est longue :

– Défonceuse avec un certain nombre d’options maison et options de la marque,

– Scie plongeante avec lame de D 210mm, rails et option de la marque

– Petite scie à ruban (1425mm) et mes options

– lamelleuse chinoise avec lame de qualité Italienne,

– Fraiseuse d’assemblage et options diverses de la marque,

– Ponceuses excentriques D 90/delta et  D150mm, avec les options

– Ponceuses vibrantes, à ruban, et delta,

– Ponceuse linéaire miniature et ponceuse lime miniature,

– Mini fraiseuse, mini meuleuse et mini perceuses,

– Mini scie à onglet lame de D 80 mm,

– Visseuses avec options, renvois d’angle, mandrin excentrique, etc etc

– Scie à onglet radiale D 254 (peu précises) mais avec de bonnes lames,

– Scie sauteuse avec rail et options de la marque,

– Multi outil oscillant avec option de coupes, ponçages de moulures, etc

– Meuleuses de  D 125 mm et D 230mm,

– Scie double lame de D 125mm

– scie a chantourner

– Un aspirateur adapté aux outils avec dé colmatage automatique,

– un compresseur pour nettoyer les outils

etc…

– Importants, les lames de scies, fraises, et abrasifs adaptés et de bonnes qualités.

Et aussi un bon affuteur.

 

Bricoleur amateur – Wouaouh ! Si tu ne pouvais garder qu’un seul outil, ce serait lequel ? et pourquoi ?

Eric – Aucun outil ne peut tout faire. Mais celui qui serait le plus polyvalent pour couper, poncer, autant le bois, le plastique que le métal, c’est un Multi outil oscillant, car il peut couper finement ou plus grossièrement le bois, le plastique et le métal  et il peut poncer autant en version delta, que des des surfaces plus grandes ou aller dans des moulures ou autres endroits difficiles d’accès.

Mais bien sûr ils n’est pas envisageable de découpes du chêne de 5 cm  !!!

 

Bricoleur amateur – A ce sujet, aurais-tu une astuce à partager avec mes lecteurs ?

Eric – J’aimerais partager 3 choses :

1/ Toujours nettoyer ses outils et prendre un grand soin des lames, forêts et fraises. Ceci conduit à plus de durabilité, économie et écologie, et surtout de meilleurs résultats pour ce que l’on leur demande.

2/ Toujours stocker l’outil électrique sans son consommable afin de toujours prendre le consommable adapté à ce que l’on va faire. Ainsi j’ai toutes mes lames, disques abrasifs, fraises et forêts d’un coté et les machines de l’autre ! Trop souvent par flemme on va laisser ce que l’outil a comme consommable et en fin de compte on va rien faire de bien, et devoir changer le consommable.

3/Acheter des options de marque est bien mais ce n’est pas donné financièrement. Prendre le temps de chercher par soi même comment faire cette option, permet d’apprendre, de faire des bêtises, mais aussi de comprendre le coût de certaines des options que l »on trouve dans certaines marques. Et si en fin de compte on doit passer par l’achat de l’option de la marque on sait que l’on a pas été dans sa facilité. Et comme je disais dans ma précédente phrase, on comprend le coût de l’objet. Car chercher par soi-même nous met face à beaucoup de problèmes. La marque X ou Y a résolu les soucis et facilité la mise en œuvre de l’option.

 

Bricoleur amateur – Pour finir, quel conseil donnerais-tu à tous les débutants qui lisent mon blog ?

Eric – Ne jamais imaginer que l’on sait tout ! Ne jamais croire que certaines choses sont impossible !

Toujours voir l’investissement d’une machine à moyen et long terme. Une machine professionnelle offre souvent un confort et une sécurité que l’on a pas dans des machines d’entrée de gamme.

Toujours prendre en compte les dangers est important également. Bien fixer les choses que l’on usine et ne jamais oublier qu’une lame tourne à 3.000, 5.000 tr/mn voir plus (une défonceuse c’est 20.000/25.000 tr/mn). Lunettes et autres protections ne sont donc pas superflues.

Enfin, j’en parle souvent : choisissez le bon abrasif, la bonne fraise, la bonne lame ! Et là, cela vaut le coup de sortir d’une grande surface de bricolage pour aller chez des petits revendeurs ayant peut-être moins de choix, mais en contact étroits avec des artisans qui eux ont besoin d’une lame qui coupe, d’un accessoire efficace et utile.

 

Bricoleur amateur – Un dernier mot ?

Eric – Temps, patience … Soyez attentifs, soyez observateurs … Et toujours se mettre dans une position d’apprendre pour évoluer !

 

Bricoleur amateur – Merci Eric pour ce long moment de partage. J’invite tous mes lecteurs à visiter ton blog !

 

Incoming search terms:

  • plan de meuble gratuit (84)
  • plan de meuble en bois gratuit (73)
  • plans de meubles gratuits (27)
  • plans de meubles en bois (25)
  • plan de lit en bois gratuit (24)
  • plan pour fabriquer table jardin (22)
  • fabrication de meuble en bois (21)
  • fabriquer bois (20)
  • plans de meubles en bois gratuits (16)
  • plan de meubles (16)