Aujourd’hui nous accueillons un bricoleur connu sous le pseudo de UBU, le président de l’association des Copeaux …

 

fabriquer meuble

 

 

Aujourd’hui nous accueillons UBU, président de l’association des Copeaux  dont le site internet regorge de plans, astuces et tutoriels pour travailler le bois. Il regroupe une communauté de passionnés de bricolage et m’a beaucoup aidé à progresser à mes débuts. En un mot comme en cent, c’est une mine d’or que je souhaite vous faire découvrir aujourd’hui !

 

Bricoleur amateur – Bonjour UBU, pour que les lecteurs comprennent qui tu es, peux-tu te présenter ? 

UBU – J’ai  62 ans, marié. Les enfants sont grands et nous avons 4 petites filles qui elles aussi grandissent bien vite !

Je travaillais  dans l’Education Nationale. J’ai commencé comme instituteur en campagne dans des classes à cours multiples qui étaient un merveilleux lieu d’apprentissages scolaires mais aussi sociaux, le maître ne pouvant être partout, l’entraide et la solidarité étaient la règle du bon fonctionnement ! Aujourd’hui on parle de classe à  « niveau pur », quelle horreur et stupidité.  C’est bien en mettant en commun nos différences que nous avançons.

Puis je suis devenu maître formateur et j’ai terminé ma carrière comme conseiller pédagogique spécialisé en littérature jeunesse  auprès de l’Inspecteur d’Académie.  Ceci m’a permis d’effectuer des stages de formations des enseignants, des parents, des différents acteurs de la lecture  en France et à l’étranger. Là encore recherche de la diversité.

Alors bien évidemment je lis beaucoup, mais moins qu’auparavant !  J’ai échangé les quelques 1000 à 1200 livres de littérature jeunesse que je lisais par an contre des romans, des revues etc …

Le temps s’écoule partagé entre le travail du bois, le jardin, la cuisine, la musique, la lecture et … les voyages en camping car.  Que de richesses à découvrir dans notre pays !

 

 

Bricoleur Amateur – Je suis heureux d’entendre un tel discours … Je prône en effet sur ce modeste blog la diversité, aucun bricoleur ne détenant à lui seul la vérité. En tant que bricoleur, comment te définirais-tu ? et pourquoi ?

UBU – Un peu comme un touche à tout, curieux .

Ayant rénové complètement cette vieille maison (près de 200 ans), il a fallu travailler le bois bien évidemment (plancher, poutrage etc ..) mais aussi le placo-plâtre, le béton, les enduits à la chaux, les carrelages,  l’électricité, la plomberie, etc …

Et bien évidemment comme je ne sais pas tout, il a fallu se documenter dans les livres, revues mais aussi questionner, discuter bref s’enrichir.

Parfois j’ai enfin compris des trucs appris à l’école ! Je les avais oubliés et ils sont revenus. Ainsi des notions d’électricité perdues aux fins fonds des méandres de mon cerveau, ou encore certains théorèmes de géométrie !

Pour moi le bricolage apporte des connaissances, du plaisir.

Sauf le fer et les moteurs !!!!! Ca, je n’aime pas du tout.

 

 

Bricoleur amateur – Cela nous fait un point commun 😉 . Peux-tu nous dire comment tu as commencé à travailler le bois ? Dans quelles circonstances ?

UBU – Mon grand père handicapé sculptait ses cannes avec son couteau, et aussi des fruits, des petits sabots, des échelles qu’il mettait dans des bouteilles. Mon père bricolait  également le bois plus dans l’utilitaire : coffre à jouets, étagères, petits meubles. Mais il (enfin le Père Noël !!!) m’avait fabriqué un garage, une gare de chemin de fer, une ferme et aussi des arcs avec des flèches taillées dans de l’acacia. Et puis vers 5 ans, j’avais reçu en cadeau de Noël une panoplie de menuisier( j’en ai toujours quelques outils !).
De plus, en face d’où nous habitions, un ami de mon père, ouvrier dans une menuiserie  s’était construit son atelier et avait fabriqué ses outils : scie circulaire, dégauchisseuse, etc…

Et je passais de longs moments  à le regarder travailler.

Alors vers 9 ou 10 ans j’ai fait ma première boîte en contreplaqué et comme charnière pour le couvercle, j’y avais cloué un morceau de chambre à air ! Quelle belle boîte, toute de travers certes mais c’était moi qui l’avais faite ! Et dedans, j’y rangeais ma collection de pierres.

 

 

Bricoleur amateur – Quelle belle histoire ! A quel  moment la passion est-elle venue ?

UBU – Alors ça je ne sais pas. Petit à petit, au fur et à mesure de mes progrès sans doute et de mes projets. Il est bien évident que la retraite m’a permis d’employer le temps comme bon me semble.

 

 

fabriquer un meuble

Un lit mezzanine fabriqué par UBU

 

 

Bricoleur amateur – Quel est ton meilleur souvenir de bricoleur ?

UBU – Incapable de répondre . A chaque fois que j’ai réalisé quelque chose, je suis content, même si ce n’est pas parfait. Et si cette réalisation est dans la maison, quand je la vois, des souvenirs du moment où elle a été réalisée me reviennent .

 

 

Bricoleur amateur – le pire ?

UBU – Le jour où le cadre métallique de ma scie m’est tombé sur le gros orteil !!!! Et ça ne fait pas très longtemps.

 

 

Bricoleur amateur – Parle-nous maintenant de l’association des copeaux, comment est-elle née ?

UBU – Des personnes fréquentant le site Cyberbricoleur ont accepté de mettre en commun leurs connaissances. C’est ainsi qu’est né un site, les copeaux, toujours propriété personnelle de son webmaster.

La majorité des contributeurs à ce site a souhaité créer une association dénommée « les Copeaux ». Les statuts, loi 1901, ont été déposés en décembre 2009 et le site  « lescopeaux.asso.fr » dont elle est propriétaire, a été ouvert simultanément. Puis nous avons décidé d’y adjoindre un forum.

L’association est riche, très riche car elle regroupe des gens complètement différents tant par leur parcours professionnel, qu’intellectuel, que par leur statut social, que par leur lieu de résidence, que par leurs affinités avec le travail du bois.

 

 

Bricoleur amateur – Que peuvent trouver mes lecteurs sur votre site ?

UBU – Leur bonheur ! De tout en rapport avec le bois bien évidemment. Principalement des plans (meubles, jouets,…), des trucs et astuces, des modifications de machines, des fabrications de machines. Mais aussi des cours de menuiserie que la famille de Monsieur Rombault a accepté de nous confier ; qu’elle soit ici encore une fois remerciée.

De plus, nous nous efforçons de faire une mise à jour chaque semaine, à l’exception des grandes vacances.

Ajoutons que nous veillons à présenter des dossiers les plus lisibles possible, avec le moins d’erreurs d’orthographe possible. Les dossiers qui nous sont soumis sont systématiquement relus, corrigés, éventuellement modifiés. Ils ne sont ensuite publiés qu’avec l’accord de leur auteur.

En toute modestie, avec plus de 2000 pages, je pense que l’on peut dire que le site « lescopeaux.asso » est un des plus grands livres francophones de bricolage du bois ! Et … c’est  gratuit !

 

 

Bricoleur amateur – Je confirme, c’est très riche ! Réalises-tu tes meubles toi-même ? tous ?

UBU – Je réalise des meubles, mais pas tous nos meubles. Cela dépend de l’inspiration, du temps et … de l’investissement  financier. Force est de constater que malheureusement les prix – notamment de la quincaillerie – subissent des hausses qui augmentent singulièrement le prix de revient.

De plus, j’avoue bien volontiers que cela m’apporte moins de plaisir qu’auparavant. Pourquoi ? sans doute parce que j’ai découvert d’autres secteurs du travail du bois : chantournage et tournage notamment.

 

 

fabriquer des meubles fabriquer ses meubles

Des objets fabriqués par UBU

 

 

Bricoleur amateur – De quel matériel disposes-tu pour cela ?

UBU – J’ai de l’outillage classique :

 

  • Outillage à main : scies, rabots, ciseaux, maillet, marteaux, villebrequin, réglets, équerres etc …
  • Outillage électroportatif : perceuse visseuse, sauteuse, perceuse, ponceuse à bande, ponceuse vibrante, ponceuse orbitale, 2 défonceuses,  aspirateur, …
  • Outillage plus lourd : tour à bois, scie à chantourner, combinée Sicar, scie à ruban, perceuse à colonne …
  • Auxquels s’ajoutent des accessoires, coffrets, gabarits maison

 

Lors de l’achat de mes outils, je veille à ce que le rapport qualité-prix et utilisation prévue, soit le meilleur possible. Je m’explique. Ne travaillant pas le fer, j’ai malgré tout besoin de certains outils comme une scie à métaux par exemple : j’ai achetée celle-ci « au camion » sachant que je ne l’utiliserais que peu.
Par contre pour ma scie à chantourner, j’ai acheté une Hegner et n’emploie que des lames Pegas.

Pour résumer : utilisation importante = outillage de qualité ; utilisation très occasionnelle = achat au meilleur prix.

Tout ce matériel est visible sur le site, dans la partie « nos ateliers ».

Je suis assez maniaque comme l’on dit. Je fais très attention à mes outils, j’en prends soin, ils sont toujours rangés à leur place.

 

 

Bricoleur amateur – Tu me donnes une idée d’articles car j’ai exactement la même philosophie lors de mes achats. Si tu ne pouvais garder qu’un seul outil, ce serait lequel ? et pourquoi ?

UBU – Grave question métaphysique. Je pense à la défonceuse bien évidemment qui permet de presque tout faire (je n’ai pas encore vu d’astuces pour la transformer en ponceuse …) (NDLR : Avis aux amateurs, le défi est lancé !)

Mais il y a 2 outils que j’utilise en permanence : mes  taille crayons et le couteau suisse hérité de mon père ! J’ai 2 taille crayons, je n’aime pas écrire avec les porte mines, je préfère les vrais crayons à papier en bois que l’on taille pour qu’ils soient bien pointus. Et puis la pointe s’use et il faut s’arrêter, prendre le taille crayon, toujours rangé au même endroit, et quelques petits tours et c’est reparti ! Souvent je pense à Georges Simenon qui commençait sa journée par la taille de tous ses crayons à papier (appelés aussi crayons gris ou encore crayons de bois ou …).

 

 

Bricoleur amateur – A ce sujet, aurais-tu une astuce à partager avec mes lecteurs ?

UBU – Mes tournevis sont rangés sur une barre aimantée ainsi ils se sont aimantés naturellement et c’est bien pratique pour tenir les vis ou pour les récupérer dans des endroits quasi inaccessibles.

 

 

Bricoleur amateur – Et bien, j’ai appris quelque chose aujourd’hui. Pour finir, quel conseil donnerais-tu à tous les débutants qui lisent mon blog ?

UBU – Ne pas avoir envie d’avoir terminé  avant d’avoir commencé !  En un mot : patience !

 

 

Bricoleur amateur – Un dernier mot ?

UBU – Merci pour cette invitation qui a été un moment de retour. Je m’aperçois que la diversité a toujours eu une part importante dans ma vie. Rien de pire que les gens qui savent tout et ont raison sur tout !

Restons modestes … et fiers de ce que l’on fait !

 

 

Bricoleur amateur – Merci à toi d’avoir accepté l’invitation et pour le moment de partage. Ce fut un grand honneur pour moi de te recevoir après les longues heures passées à lire votre site.

 

 

plan fabrication meuble

Un autre réalisation signée UBU

 

 

Et bien, encore un portrait de bricoleur qui se termine … J’invite tout le monde – que dis-je, je vous ordonne 😉 – à visiter le site de l’association des copeaux !

 

Mercredi prochain, nous accueillerons un autre de ses membres mais d’ici là :

N’oubliez pas de fabriquer des meubles !

 

 

ps : les photos sont publiées avec l’aimable autorisation de UBU

Incoming search terms:

  • les copeaux auvergnats (66)
  • les copeaux asso (33)
  • schema fabriquer meuble (30)
  • les copeaux réalisations meubles (16)
  • copeaux asso (13)
  • teambuilding ubu meubles (1)