Suite des tests du système Workcentre de Triton. Aujourd’hui, regardons de près le système d’aspiration des poussières, excellent produit qui comporte cependant quelques inconvénients…

 

aspiration poussières Triton
 
Je vous ai récemment présenté la table multifonctions Workcenter de chez Triton. J’ai passé en revu le système de sciage – que j’ai trouvé EXCELLENT –  mais cette table recèle bien d’autres surprises, que nous découvrirons petit à petit.

Aujourd’hui, examinons un système d’aspiration des poussières pas comme les autres. Le système d’aspiration Triton se compose du Triton Workcentre Dust Bag (littéralement Sac à sciures) et d’un seau de 20L appelé Dust Collector (littéralement collecteur de sciure). Ces 2 éléments peuvent s’acheter et être utilisés séparément. Personnellement, à l’heure où j’écris ces lignes, je les utilise tous les deux de manière complémentaire.

Ce système est très bien étudié mais possède également quelques inconvénients. Découvrons-le en images …

 

 

Triton workcenter Dust Bag

 

triton dust bag

Le triton Dust bag existe en version workcentre et en version table de sciage. C’est bien entendu la version Workcentre que je possède. Il s’agit d’un sac qui se fixe sur le workcenter, autour de la scie circulaire et qui récupère les poussières et les copeaux qui glissent par le fente prévue pour laisser passer la lame de scie.

Il est à noter qu’un trou est prévu pour la grille de ventilation de la scie – il valait mieux – et que le bas du sac ne tient que par un velcro, ce qui permet de le vider facilement, sans devoir enlever le plateau du workcenter.

 

Test outils triton

Là encore, c’est fabriqué en Australie.

 

à faire soi-même

Le contenu du petit carton.

 

montage triton workcenter dust bag

Le principe de montage du Triton Dust Bag : Le haut du sac est fixé sur l’ossature du workcenter tandis que le bas du sac tient par un velcro. On touche là du doigt le premier inconvénient de ce sac : ainsi fixé, il empêche le passage du mode « scie sur table » au mode « cross cut ». Ce passage, d’ordinaire si rapide, devient plus long puisqu’il faut enlever le dust bag. Comme j’utilise peu le mode cross cut – je me suis fabriqué un petit chariot de sciage qui remplit la même fonction – , je m’accommode pour l’instant très bien de la présence du sac, qui permet de récupérer par mal de poussière.

 
 

meuble à faire soi-même

Vue de côté après installation complète. De l’autre côté, un soufflet est présent pour insérer la grille de ventilation de la scie. Bien sûr, cela s’adapte parfaitement aux scies triton. Si vous utilisez une scie d’une autre marque, vérifier que la ventilation est latérale – ce qui est généralement le cas -, sinon le Dust bag ne s’adaptera pas.

 
 

Triton workcenter dust collector

 

faire un meuble avec outils triton

Le contenu du seau : bien plus qu’un simple seau ! Vous y trouverez 2 tuyaux, un qui rejoindra le workcenter et un qui rejoindra votre aspirateur. Ce n’est pas tout puisque le couvercle contient un filtre, ce qui vous permet d’envisager d’utiliser votre aspirateur domestique dans votre atelier. Je trouve ce principe fabuleux et au final très économique.

En effet, l’avantage d’un aspirateur de chantier est qu’il est conçu pour supporter les poussières fines, de manière intensive … ce que ne supportera pas très longtemps votre aspirateur domestique. Mais les aspirateurs de chantier sont chers, très chers ! Aussi Triton frappe fort en permettant aux petits budgets d’utiliser l’aspirateur de la maison. Cela permet d’utiliser le budget pour s’équiper en outillage plus important pour débuter la menuiserie sans négliger pour autant sa santé – les poussières de bois sont très nocives pour vos poumons – et la durée de vie de vos appareils car la poussière peut les dégrader très vite.

 

filtre système aspiration poussière Triton

Zoom sur le filtre. La poussière passera par ce filtre avant de passer par le filtre de votre aspirateur domestique.

 

stage de menuiserie

Deux trous pour relier à 2 outils différents. C’est en théorie très pratique puisque l’on peut envisager de laisser le seau dans un coin et de ne pas le déplacer avec les outils. Toutefois, le seau est assez léger et a tendance à se renverser si l’on tire un peu trop sur les tuyaux. Heureusement, le système de fermeture est efficace et on ne renverse pas le contenu du seau ;). Aussi suis-je perplexe quand à l’utilité du 2ème trou, si ce n’est pour jeter un oeil à l’intérieur du seau.

 

formation menuiserie

Quand il n’est pas utilisé, le trou peut-être rebouché.

 

menuiserie pour les nuls

Le tuyau du haut se raccorde à l’aspirateur et le tuyau du bas se raccorde au workcenter ou à tout autre outil.

 

aspirateur kreg jig

J’utilise aussi le Dust Collector avec mon gabarit Kreg. Le système est parfaitement compatible, sans bidouille.

 
 

Système d’aspiration des poussières Triton : conclusions

 

Au final, j’ai découvert un super système d’aspiration des poussières. J’ai adopté le seau et il n’est pas près de quitter l’atelier, même s’il est couplé à un aspirateur Festool CTL MINI.

Les longueurs de tuyauteries ainsi que le filtre supplémentaire induisent des pertes de charge, donc une perte d’efficacité de votre aspirateur. Toutefois, il y a deux avantages à ce système :

  1. Si vous avez un aspirateur domestique, vous pouvez l’utiliser sans crainte dans l’atelier, ce qui compense largement.
  2. Si vous avez comme moi un aspirateur de chantier de bonne qualité, la perte d’efficacité sera très largement compensée par l’économie en sac d’aspirateur. En effet, tout est collecté par le seau. Quant on connaît le prix des sacs Festool, l’investissement peut valoir le coût. A titre d’exemple, j’ai un Festool CTL mini pour des contraintes d’encombrement. J’envisageais de passer à la taille au-dessus car je remplis assez vite les sacs lors des grosses séances à la défonceuse. Désormais, je n’envisage plus de changer car le seau diminue grandement la consommation de sacs.

Je suis plus circonspect en revanche pour ce qui concerne le Triton Dust Bag. Je n’ai pas d’avis particulièrement tranché à l’heure actuelle. Il réduit la quantité de sciure à balayer mais il faut considérer qu’il devient un véritable frein pour ceux qui utilisent très souvent le mode cross-cut du workcenter. L’achat doit donc être réfléchi.

Enfin, un dernier mot sur l’efficacité globale du système. L’efficacité est plutôt bonne. Toutefois, Triton affiche un « presque 100% de poussière collectée ». J’en suis bien loin lorsque j’utilise le workcenter comme table de sciage. Il est vrai qu’aucune poussière fine ne vole, ce qui me contente bien puisque c’est le plus important à mes yeux. Mes poumons apprécient. Mais après une séance intensive de sciage de planche de 40 mm d’épaisseur, il y a quand même pas mal de sciure par terre. Le seau contient quant à lui toutes les poussières fines.

 

 

Au final :

J’ai aimé :

  • Le système bien conçu
  • Ma consommation de sac d’aspirateur qui diminue
  • Toutes les poussières fines sont aspirées … elles le seraient sans doute aussi en branchant directement  l’aspirateur sur le workcenter

Je n’ai pas aimé :

  • Le stabilité du seau, perfectible
  • Le dust bag qui devient un frein pour passer en mode cross cut
  • On est bien loin des 100% de sciure aspirée affiché par Triton.

J’ai adoré :

  • L’idée de pouvoir utiliser n’importe quel aspirateur dans un atelier. Il fallait y penser !

J’ai détesté :

  • Rien, le système est dans l’ensemble cohérent et d’un bon rapport qualité / prix.

 

 
ps : merci à Triton Tools de m’avoir envoyé ces deux produits pour test

Incoming search terms:

  • filtre cyclonique aspirateur bois (1)