Je vous présente deux achats effectués récemment et que je ne regrette pas du tout … mais alors pas du tout ! Il s’agit de scies japonaises … 

 

 scies japonaises

 

Une scie japonaise, kézako ?

Il s’agit d’une scie fabriquée au Japon ?

Bonne réponse mais encore ?

 

En fait, les dentures sont inversées et la coupe s’effectue donc en tirant … contrairement à nos scies européennes où la coupe s’effectue en poussant.

Quel est l’intérêt me direz-vous ?

Et bien quand une scie se coince – ne me dites pas que cela ne vous arrive jamais – elle se courbe si la coupe s’effectue en poussant.

Si la coupe s’effecture en tirant, la lame reste droite : énorme avantage qui permet aux scies japonaises d’avoir, en général, des lames beaucoup plus fines que leurs homologues européennes.

 

Sans compter que les Japonais sont réputés pour l’affutage des lames – couteaux de cuisine et sabre de Kill Bill notamment 😉 – et vous obtenez un article cher mais qui change la vie d’un bricoleur aux deux mains gauches !

Et je sais de quoi je parle …

 

 

Scie Ryoba

 

scie ryoba

 Coupe dans le sens du fil en haut
Coupe en travers du fil en bas

 

Parmi les scies japonaises, il vous faudra choisir entre plusieurs types de scies : Ryoba, Katana, Dozuki …

J’ai choisi une scie Ryoba car c’est la plus polyvalente. En effet sa lame est dotée de 2 types de denture différents : un pour la coupe dans le sens des fils du bois et l’autre pour la coupe en travers des fils du bois (usage le plus courant).

Par ailleurs, j’ai choisi le modèle Silky Hibiki car la lame n’est pas avoyée (NDLR : une lame avoyée comporte des dents alternativement inclinées à gauche et à droite de la lame).

L’énorme intérêt – en plus de la prouesse technique expliquant le prix de fabrication de cette scie – est que la coupe est beaucoup plus fine et que la lame n’a pas tendance à rayer le bois.

 

Au final, je suis ravi de cet achat qui me donne envie de découper plus souvent à la main. Auparavant je fuyais les découpes à la main … Désormais, j’irai même jusqu’à dire que j’apprécie !

Par ailleurs, l’état de surface après découpe est proprement bluffant : inutile de poncer après découpe, c’est parfait !

 

Aujourd’hui, je ne vois aucun inconvénient, si ce n’est le prix, à l’achat d’une telle scie !

 

 

Scie d’élagage

 

scie d'élagage

 

 

Mon 2ème achat est une scie d’élagage pliante. J’en ai déjà parlé dans cet article.

Comme elle est pliante, je la loge facilement dans une poche ou un sac à dos et elle ne me quitte plus.

Je récupère ainsi des branches très facilement !

Le seul bémol que je pourrais faire serait lié à l’axe de pliage qui diminue la rigidité de l’ensemble. Néanmoins, comme la coupe se fait en tirant, cela ne me pose aucun souci pour l’instant.

Reste à savoir comment l’ensemble vieillira …

 

 

 

Voilà, je vous ai présenté 2 achats récents qui me facilite la vie de bricoleur. Cela ne constitue pas un achat indispensable à mes yeux mais cela peut contribuer à vous faciliter grandement certaines tâches et donc à augmenter le plaisir que vous prendrez à bricoler. J’espère vous avoir donné envie de franchir le pas …

 

Possédez-vous des scies japonaises ? De quel type ? En êtes-vous satisfait ?

 

 

Incoming search terms:

  • scie japonaise (323)
  • scies japonaises (61)
  • scie japonaise ryoba (59)
  • scie dozuki ou ryoba (26)
  • scie ryoba (19)
  • scie japonaise bahco (17)
  • scie japonaise élagage (12)
  • scie japonaise usage (1)
  • avantage scie japonnaise (1)
  • scie dozuki (1)