Thierry m’a contacté récemment pour que je l’aide dans la réalisation d’une armoire cloison. Je lui donne mes premières idées et je vous laisse réagir. Ensemble, essayons de l’aider au mieux …

 

plan réalisation armoire

Thierry m’a contacté récemment pour obtenir de l’aide. Il souhaite réaliser une armoire cloison. Voici son message :

Bonsoir,
Apres avoir parcouru votre site et l’avoir mis en lien,  j’ai été enchanté par sa présentation claire et précise.
Aussi, je me permet de vous questionner sur un projet qui trotte dans ma tête. Je débute dans la menuiserie avec la rénovation de ma maison; je souhaite faire une cloison qui me servirait de rangement.
D’une hauteur de 2,15 m pour une profondeur de 60 cm (j’y mettrai penderie, rangement, tiroir) et une largeur d’environ 3 m.
Je peux vous transmettre un schéma si cela vous permet de voir plus clair.
Comment faire ces hauteurs et largeur ? Par assemblage de plusieurs éléments ? Mais quelle dimension pour atteindre 60 cm ? Le faire dans la largeur ou dans la longueur ?
Je pense partir sur une épaisseur de 3 cm.
Je dispose de bois brut débité (mais pas dégauchi ni raboté).
Pour cela, je me suis équipé d’une of1010 et une ts55.
J’ai quelques serre-joints mais pas de dormant. J’ai vu qu’il y avait un article sur votre site.
Voila pour les éléments
En espérant avoir été clair.
Merci pour votre aide mais surtout pour votre site

Thierry

 

Pour tout vous avouer, je n’ai jamais réalisé ce genre d’armoire. Voici néanmoins les idées et astuces qui me viennent à l’esprit, dans le désordre :

  • Si les tablettes ne doivent pas supporter d’éléments lourds,  je partirais plutôt sur une épaisseur de 18 mm. Cela diminuera grandement le prix de revient.
  • Il vous faut trouver un moyen de raboter et dégauchir votre bois. Sans quoi il ne sera pas évident d’assembler les planches pour faire des panneaux.
  • Ce que vous appelez le grand panneau ne peut-être assemblé en une fois à cause de la trop grande longueur inadaptée pour un assemblage d’un seul tenant … à moins de disposer de dormants gigantesques ! Vous allez devoir effectivement réaliser plusieurs panneaux et les assembler entre eux. Je choisirai personnellement une juxtaposition de panneaux verticaux. C’est plus harmonieux.
  • J’assemblerai les planches à plat joint. Et les panneaux à rainure et languette (ou fausse-languette de 6 mm). Pour la taille des panneaux, faites dans un premier temps au mieux en fonction de la largeur de vos serre-joints. 3 panneaux de 50 cm et 1 de 65 cm feraient l’affaire à mon avis.
  • Un autre choix pour assembler les panneaux est d’utiliser des montants épais (54 mm) et de réaliser 2 rainures de 18 mm pour y insérer les panneaux.
  • Je n’ai pas assez de détails pour vous aider complètement mais faites TRES attention à la dilatation du bois … surtout si vous utilisez du bois massif, et encore plus s’il s’agit d’une essence nerveuse. Visiblement, votre armoire délimitera une pièce et sera en contact direct avec les murs. Si vous utilisez de simples panneaux pour réaliser les côtés de ce meuble, laissez un jeu sur tout le pourtour du meuble afin qu’il ne soit pas en contact avec le mur. En effet, le bois n’est pas stable dimensionnellement et ses dimensions varient en fonction de la température et l’humidité de la pièce. D’une saison à l’autre, croyez-moi, les dimensions d’un panneau peuvent changer fortement !
  • Il sera possible de cacher ce jeu disgracieux à l’aide d’une baguette qui vous pourrez au choix acheter ou fabriquer à l’aide de chutes qui vous usinerez à la défonceuse (l’OF1010 est une merveille) pour lui donner un profil sympa.
  • Pour aller plus loin et ne pas être embêté par la dilatation, il faut utiliser les techniques dites « classiques » de réalisation des portes par exemple : le panneau peut se dilater librement à l’intérieur d’un cadre. Je détaillerai cette technique dans une prochaine leçon. Toutefois, je ne suis pas sûr que vous vouliez une armoire « classique » – dans le sens où ce serait un meuble autoportant – pour délimiter votre pièce.

 

Voilà pour les idées qui me viennent à l’esprit. Difficile de vous en dire plus sans connaître plus de détails … J’espère vous avoir aidé et si vous ne devez retenir qu’une chose : attention à la dilatation !

 

Voyez-vous des choses à ajouter pour aider Thierry dans sa réalisation ?

 

Si vous aussi vous souhaitez obtenir de l’aide, n’hésitez pas à me contacter. Je vous répondrai dans la mesure de mes possibilités, de mes connaissances et surtout du temps dont je dispose.

A très bientôt sur le blog !

 
 

Incoming search terms:

  • fabriquer une table en bois (220)
  • comment fabriquer un meuble en bois (209)
  • comment fabriquer une table en bois (106)
  • plan table bois (100)
  • faire une table en bois (80)
  • construire une table en bois (75)
  • construire une table de jardin en bois (69)
  • comment faire une table en bois (68)
  • plan de table de jardin en bois (63)
  • plan meuble en bois (55)