Pour inaugurer la série Portraits de Bricoleurs, recevons aujourd’hui Footix, le sympathique auteur du Blog Les outils de Footix …

 défonceuse

Aujourd’hui nous accueillons Footix, du Blog Les Outils de Footix  dont le site internet regorge de tests de matos permettant de travailler le bois.

Il présente des tests de différents outils du plus bas de gamme au plus haut de gamme. Les Tests sont très complets et permettent à tous les débutants que nous sommes de faire nos choix en connaissance de cause.

Je le recommande chaudement !

 

Bricoleur Amateur : Bonjour Footix et bienvenue. Pour que les lecteurs comprennent qui tu es, peux-tu te présenter ?

 

Footix : J’ai trente neuf ans ( pour quelques jours encore ), je vis en couple et j’ai deux enfants. Mes occupations sont assez variées, j’aime écrire ( forcément ), bricoler, je suis amateur d’archéologie, de photographie, de géopolitique, d’histoire notamment médiévale européenne et mésoaméricaine précolombienne, je suis passionné de sciences et techniques, d’aéronautique, je suis un amoureux de la haute montagne en été…

Je serais bien en mal de te parler de mon plat préféré : je suis bien trop gourmand pour n’en avoir qu’un seul.

Je peux ajouter que mon compagnon préféré est mon iPod, je suis fan des podcasts de France Culture, voila, c’est dit.

 

BA- En tant que bricoleur, comment te définirais-tu ? et pourquoi ?

Footix : Je suis un bricoleur et constructeur polyvalent ( sauf la plomberie où j’ai toujours échoué ) et créatif, je crois, mais terriblement lent, c’est ainsi. Je fais les choses aussi bien qu’un pro mais je mets 5 ou 6 fois plus de temps que lui.

J’ai aussi deux particularités, j’adore les électroportatifs à tel point que quelquefois je cherche  une solution à un problème qui pourrait être résolu en deux minutes par le plus basique des outils manuels.

L’autre point qui me caractérise est ma propension à acheter beaucoup, beaucoup trop d’outils…

 

BA- Peux-tu nous dire comment tu as commencé à travailler le bois ? Dans quelles circonstances ?

Footix : Tout petit je travaillais le bois constamment, j’habitais à la montagne, j’avais un contact très étroit et quotidien avec la forêt et le hasard m’avait donné un accès illimité ( inimaginable aujourd’hui ) aux chutes d’un tout petit site industriel utilisant le bois comme matière première, ferrures, vis et clous compris . Beaucoup de bricolage donc, de constructions dans les bois jusqu’à 13 ou 14 ans.

Puis mes études et la vie m’ont éloigné de tout cela.  Professionnellement, j’avais choisi d’être très actif et engagé, travaillant régulièrement 70 ou 80 heures par semaine ; à cette époque c’était un plaisir. Ensuite j’ai décidé, pour diverses raisons de passer à autre chose un peu avant d’avoir trente ans.

J’ai réalisé quelques aménagements et meubles simples dans la maison dont j’ai réalisé la moitié du second œuvre. J’avais des idées, j’ai donc construits ensuite de jolis meubles originaux en MDF. J’ai banni depuis ce matériau, vendu tout mon stock et je suis passé au bois massif, il y a 18 mois environ. J’aime particulièrement travailler le noyer.

Je viens de me découvrir une passion pour l’aluminium, j’ai l’opportunité de pouvoir obtenir ce matériau en dessous du cours du métal, j’ai beaucoup de chance.

 

BA- A quel moment la passion est-elle venue ?

Footix : Progressivement, peut-être en 2001, quand j’ai acheté ma défonceuse Festool 1010 ( en remplacement d’un modèle de GSB ), mais j’ai toujours été quelqu’un de passionné, dans tout ce que j’entreprends. Auparavant, je faisais en partie du développement de logiciels, quand j’ai cessé cette activité, ma créativité s’est exprimée de cette manière là.

 

BA- quel est ton meilleur souvenir de bricoleur ?

Footix : Le meilleur souvenir, c’est la joie de mes enfants quand je leur donne le meuble que je leur ai construit, c’est toujours un événement, comment dire…trop longtemps attendu.

J’ai aussi beaucoup de satisfactions liées à mon blog : beaucoup de retours de lecteurs, j’ai un rôle de prescripteur auquel je n’avais pas réfléchi au départ, ça me plaît beaucoup j’essaie d’en être digne.

Le meilleur souvenir concernant mon blog est tout récent : j’ai été contacté par une journaliste TV pour figurer dans un reportage : j’ai été très flatté et ce fut un grand plaisir de refuser, j’ai un problème avec ce media.

 

BA- et ton pire souvenir ?

Footix : Les blessures : rien de bien grave en 11 ans, une très large entaille de 6 centimètres sur un doigt avec un cutter et trois ongles arrachés en changeant une lame de scie circulaire : quatre semaines sans atelier, maintenant, je mets des gants

 

BA- C’est l’occasion de rappeler à tous que le bricolage comporte des risques et qu’il faut être prudent à tous les instants. Parle-nous maintenant de ton blog, comment est-il né ?

Footix : Il y a quelques années j’ai eu l’occasion d’écrire quelques lignes dans un magazine DIY (NDLR : Do It Yourself), finalement les choses ne se sont pas faites, je n’étais pas assez disponible professionnellement à ce moment là.

Maintenant que ce n’est plus le cas, j’ai repris cette idée en faisant ce qui n’existait pas vraiment sur le web : parler précisément de mes outils.

En toute modestie, je cherche à contribuer à :

– mettre en avant les bons outils pour favoriser leur émergence, surtout s’ils sont méconnus.

– favoriser l’évolution et pourquoi pas la marginalisation des fournisseurs qui ne travaillent pas correctement du point de vue du respect du client ( ils sont nombreux )  par le mécanisme de sélection naturelle ( « survival of the fittest » de Darwin ), c’est un point au sujet duquel je suis particulièrement engagé et sur lequel je pense pouvoir peser à mon tout petit niveau.

La plupart des fournisseurs français choisissent de travailler moins en volume en margeant de manière très exagérée ( 200 % couramment ) sur leurs produits plutôt que d’offrir qualité et service à des prix raisonnables, ça ne me plaît pas du tout, c’est l’inverse de ce qui se fait dans d’autres pays et c’est à mon humble avis un des freins au DIY en France.

 

BA- Que peuvent trouver mes lecteurs sur ton site ?

Footix : Un discours honnête et absolument indépendant, toujours.

 

BA- Réalises-tu tes meubles toi-même ? tous ?

Footix : Beaucoup, tous ceux qui sont dans les chambres par exemple. L’explication est simple : dans ces endroits, j’exclus tout ce qui n’est pas bois massif, j’évite la colle quand je le peux, j’utilise des peintures bio, des vis sans chrome VI.

J’ai aussi quelques meubles Ikea pour d’autres pièces parce que je n’ai pas le temps de tout construire et que pour certains usages, les délais sont importants.

 

réalisation hublot

fabriquer meuble

Un hublot réalisé par Footix

 

BA- De quel matériel disposes-tu pour cela ?

Footix : Là, c’est un roman, je vais essayer de faire court :

J’ai un véhicule utilitaire ( un pick- up ) que je n’utilise que pour ce qui est lié au DIY.

J’ai une petite centaine de mètres carrés d’atelier à ma disposition et une terrasse attenante de 30 m², l’atelier sert aussi pour le stockage de bois et d’abri pour mon pick-up, mes tondeuses, motoculteur, broyeur à végétaux… Finalement, je suis un peu à l’étroit bien qu’ordonné.

A l’intérieur, j’ai un établi contre un mur et une table de montage dont je peux faire le tour, à l’extérieur un établi alimenté par des prises électriques étanches avec une jolie vue sur la campagne.

 

Du point de vue des outils :

Beaucoup d’outils à main, de serre-joints, de gabarits, de sauterelles, de presses, une scie radiale Festool ( pas si parfaite que cela en fin de compte ),  un rabot dégau Hammer ( super ), deux aspirateurs à copeaux 150 litres ( Léman ), trois aspirateurs d’atelier à déclenchement automatique, une lamelleuse Makita , une scie à format Jet Tools ( très bien ) , un rabot portable, une scie sauteuse, une tronçonneuse électrique ( je n’aime pas cet outil ), plusieurs visseuses ( 4 ou 5 au moins ), deux visseuses à chocs ( Makita toutes deux, formidables ), une scie plongeante sur rail Festool et 4,50 mètres de rail, plusieurs perceuses électroportatives ( au moins 5 ), une perceuse portable sur support vertical, une ponceuse à bande ( je n’aime pas trop ), triangulaire, vibrantes et excentrique 150 mm ( AEG ), une puissante perceuse à colonne ( mais qui ne tourne pas assez rond à mon goût ), 5 défonceuses (à la volée et sous table : Festool, Makita, no-name, Ryobi et Freud ), mon gabarit Kreg ( récent mais je l’adore ).

 

Récemment, j’ai réalisé une table de défonceuse en aluminium d’un seul tenant, c’est je crois assez original.

 

J’ai énormément de projets d’achats : un étau ( je viens de casser le mien et j’hésite entre un étau léger et polyvalent ou un gros multifonctions, pourquoi pas les deux ? ), un multi outils ( Fein sans doute), un tour ( à métaux probablement car plus polyvalent ), une scie sur table transportable Makita ou Dewalt  ( ma Jet pèse 400 kg ! ), une scie circulaire portative simple ( Parkside vraisemblablement ), une fraiseuse Domino, une ponceuse oscillante d’établi, un transpalette, une calibreuse à rouleaux ( Jet ), d’autres défonceuses ( mais je me séparerai de deux de mes machines actuelles avant ), une nouvelle perceuse à colonne ( Jet ), une scie à ruban,  une affleureuse sans doute Bosch, un jour une toupie et une fraiseuse CNC ( machine numérique )…

 

J’ai aussi un problème de stockage du bois d’œuvre, je vais donc devoir construire un nouveau bâtiment pour cela.

 

Hors bois :

Meuleuses 115, 125 et 230 mm, mélangeur, tronçonneuse à métaux ( petits disques ), visseuse  placo à butée, compresseur, clef à chocs, bétonnière, poste à souder, vibreur à béton, perforateurs ( gros travaux et chevilleur )…

 

Je n’hésite jamais à me séparer d’un outil pour en acheter un nouveau, je suis à la fois un bon vendeur et un acheteur attentif.

 

 

BA- Je crois que tous mes lecteurs peuvent te remercier. Grâce à toi, tous nos conjoints peuvent se dire que finalement, on n’a pas tant d’outils que cela 😉

Si tu ne pouvais garder qu’un seul outil, ce serait lequel ? et pourquoi ?

Footix : Une défonceuse parce c’est le seul outil qui puisse tout faire : percer, fraiser, rainurer, découper, affleurer, calibrer, surfacer, chanfreiner, arrondir, moulurer, assembler, poser une lamelle, copier…

Je choisirais la plus polyvalente de mes machines, ce serait la Makita RP 1110 C, pour moi la meilleure défonceuse en pince de 8 mm du marché, même si elle n’est pas parfaite.

Pour moi, la défonceuse idéale serait une synthèse de ces cinq machines : Makita 1110, Festool 1010, Dewalt 621 et Metabo 1229 et les bonnes idées de la Festool 1400.

 

outil préféré

L’outil préféré de Footix

 

BA- A ce sujet, aurais-tu une astuce à partager avec mes lecteurs ?

Footix : S’il y a un outil sur lequel il ne faut pas faire de concession sur la qualité c’est celui là : il n’y a pas de bonne défonceuse ailleurs qu’en gamme pro.

 

BA – Voilà qui est dit. Pour finir, quel conseil donnerais-tu à tous les débutants qui lisent mon blog ?

Footix : Pour ceux qui lisent l’anglais, la documentation est pléthorique, le web très abondant sur le sujet, on trouve énormément de videos ( il y a beaucoup d’émissions de TV DIY ), les magazines sont formidables, la littérature plus sérieuse est une référence ( The art of woodworking par exemple, un monument ).

Les sites de VPC anglais comme Axminster proposent des produits introuvables chez nous et d’autres à des prix inimaginables, j’encourage les amoureux du bois à se tourner vers eux.

(NDLR : N’oubliez tout de même pas de passer de temps en temps lire les blogs de Footix et de moi-même) 

 

BA- Un dernier mot ?

Footix : Je te remercie énormément de m’avoir donné la parole ici.
 

BA- Tout le plaisir était pour moi.

 
 
 

Voilà, cette première interview est finie, j’espère qu’elle vous a plu.
J’espère également vous avoir fait découvrir qui se cache derrière Les Outils de Footix, un blog sans concession que je recommande à tous mes lecteurs !

 

Je vous donne rendez-vous Mercredi prochain pour un autre Portrait de Bricoleur …

 

D’ici là, n’oubliez pas de fabriquer des meubles 😉

 
 
 

Nota : toutes les photos sont publiées avec l’aimable autorisation de Footix

Incoming search terms:

  • hublot cloison placo (112)
  • hublot de cloison (79)
  • hublot pour cloison placo (53)
  • hublot cloison (47)
  • les outils de footix (30)
  • fabriquer un hublot (26)
  • hublot pour mur placo (26)
  • hublot de cloison placo (18)
  • hublot placo (16)
  • hublot pour cloison (14)