Après la peinture maison, découvrez une autre finition économique pour le bois en extérieur …


 

mélange huile de lin - essence de térébenthine

 
 

Quelle finition pour le bois en extérieur ?

 

Vous savez tous à quel point j’affectionne la peinture maison à l’ocre et comment mes tests ont prouvé à quel point elle était résistante en extérieur !

Oui mais voilà, la peinture à l’ocre n’est pas du tout adaptée pour les bois tanniques (chêne, châtaignier …) dont elle fait ressortir les tanins en faisant apparaître ces tâches disgracieuses … souvenez-vous, je l’avais appris à mes dépens ! Pour ces bois-là, mais aussi pour les bois dont on souhaite conserver l’aspect naturel, il faut trouver une autre solution.

Cela tombe bien, j’en ai une pour vous !

 
 

Une solution économique pour protéger le bois en extérieur

 

Partant du principe que je voulais une solution économique d’une part et que je souhaitais éviter les peu durables lasures et autres vernis d’autre part, je me suis tourné vers l’huile. Les finitions huilées résistent en effet mieux en extérieur, pour la simple et bonne raison qu’elles laissent respirer le bois … qui est un matériau vivant, est-il besoin de le rappeler ?

Le principe de ces finitions est de gorger le bois d’huile, afin que l’eau ne puisse pénétrer à l’intérieur. Pour éviter les choix couteux disponibles en grande surface de bricolage, je me suis mis en quête d’une recette maison, aussi simple qu’économique. Après plusieurs recherches sur le net et plusieurs essais, voici comment je procède …

 
 

Mélange huile de lin – essence de térébenthine : la recette

 

Pour protéger le bois avec une finition huilée maison, j’utilise de l’huile de lin et de l’essence de térébenthine. L’huile de lin est disponible crue ou cuite. J’ai utilisé avec succès de l’huile de lin crue mais il semblerait que l’huile de lin cuite soit plus facile à appliquer et sèche plus vite. Je ferai des tests prochainement mais pour l’instant, l’huile de lin crue – que les peintres utilisent pour diluer la peinture à l’huile – me donne satisfaction.

Pour protéger mon bois, je procède en 3 étapes :

  1. Pour la première couche, je dilue l’huile de lin à 50% avec de l’essence de térébenthine. Ceci a pour effet de rendre l’huile moins épaisse pour lui permettre de rentrer plus en profondeur dans le bois. Par ailleurs, cela accélère le séchage … l’huile de lin ayant tendance à « sécher » lentement … très lentement ! Pensez à bien essuyer le surplus avec un chiffon sinon l’aspect sera collant après séchage …
  2. Après 24h de séchage, on peut appliquer la deuxième couche d’huile de lin, diluée cette fois-ci à 30% avec de l’essence de térébenthine.
  3. Après 48h de séchage, on peut appliquer la 3ème et dernière couche d’huile de lin, pure désormais.

 

Par la suite, pour entretenir le bois, il sera nécessaire de repasser une couche d’huile de lin pure régulièrement. Tous les ans sans doute … Je vous tiendrai au courant régulièrement suite à ce premier essai …

J’ai utilisé cette finition pour des bacs potagers ainsi que pour rénover un salon de jardin usé par le temps. Cela a super bien fonctionné dans les deux cas. Pour le salon de jardin, je pense mettre une couche d’huile pure avant chaque hivernage.

 
 

A bientôt sur FDM !

 

protection chêne à l'huile de lin

Un rectangle potager en chêne (classe 4 donc résistant en extérieur) protégé à l’huile de lin

 
 

Incoming search terms:

  • huile de lin bois extérieur (13)
  • huile de lin bois (12)
  • traitement bois exterieur huile de lin (10)
  • proteger bois exterieur pas cher (3)
  • lin terebenthine appliquer (2)
  • huile de lin palette (2)
  • fabriquer un traitement pour le bois (2)
  • proportion huile de lin essence de térébenthine (2)
  • huile de lin pour bois exterieur (2)
  • proteger un bois exterieur (1)