Je reçois aujourd’hui Nathalie Boisseau auteure du blog Esprit Cabane et de plusieurs livres …


 

 chaise longue palette

Je suis très fier aujourd’hui d’accueillir Nathalie Boisseau, du blog Esprit Cabane. En effet, son blog fait partie des blogs qui m’ont fortement inspiré à mes débuts en menuiserie. On y trouve quelques plans de meubles mais surtout plein d’astuces pour bricoler … au naturel !

 

Bricoleur amateur – Bonjour Nathalie, pour que les lecteurs comprennent qui tu es, peux-tu te présenter ? 

Nathalie – Merci Yoan. J’ai 42 ans, je suis maman d’un petit Marius qui vient d’avoir un an. Je vis dans le Finistère depuis 2009. J’aime la bonne cuisine, les objets en matières naturelles, la musique. Je me déplace en vélo, je lis beaucoup, des choses très différentes : des bd, des romans, des livres de bricolage, de design, d’histoire, d’architecture. J’ecoute aussi beaucoup la radio dans mon petit atelier.

 

Bricoleur amateur – En tant que bricoleuse, comment te définirais-tu ? et pourquoi ?

Nathalie – Je dirais que je suis une bricoleuse minimaliste : j’ai peu d’outillage, j’aime le bois brut, les lignes simples, sans sophistication. J’aime le bois vieilli, quand il grisaille un peu. On peut assimiler ce que je fais au slow design ou design brut : des finitions brutes, des assemblages très simples. C’est ce que j’aime, la simplicité.

 

Bricoleur amateur – Peux-tu nous dire comment tu as commencé à bricoler? Dans quelles circonstances ?

Nathalie – J’ai réalisé mon premier meuble, une petite bibliothéque, quand j’étais adolescente. Cela me plaisait de réutiliser 3 planches et d’en faire quelquechose. Je l’ai déssinée, j’ai coupé les planches avec une scie et les ai clouées. Elle était parfaite cette micro bibliothéque pour mes livres et mon radio-cassette : très large et courte sur pattes…

 

Bricoleur amateur – A quelle moment la passion est-elle venue ?

Nathalie – Tous les bricoleurs le savent : le bois quand on y a gouté, c’est un vrai plaisir. L’odeur, le contact… J’ai commencé à vraiment bricoler quand j’ai pu vivre dans une maison, assez tardivement, vers 30 ans. Avoir mon propre atelier, c’était formidable. Je trouve d’ailleurs que l’on ne valorise pas assez les activités manuelles ou artistiques dans l’éduction des enfants, c’est dommage.

 

Bricoleur amateur – Je suis d’accord avec toi, les activités intellectuelles sont beaucoup plus mises en avant. Dis-moi … Cette motivation et ce « militantisme » pour le naturel date de tes débuts ou tu en as pris conscience après coup ?

Nathalie – Etudiante, j’ai été vendeuse dans un magasin de matériel pour artistes. J’ai découvert les vernis, les pigments, la peinture à l’huile, les recettes qui s’échangent… C’est comme ça qu’est venu mon intérêt pour les recettes de peinture, le côté naturel, le fait maison…

 

Bricoleur amateur – Un long chemin reste à parcourir vers plus de naturel et plus de bio … dans tous les domaines de la vie courante. Quel geste simple aurais-tu envie de communiquer, là tout de suite, pour les lecteurs de mon blog ?

Nathalie – Attention aux meubles du commerce, il n’y a pas encore de réglementation pour les émissions de COV dans ce domaine – à part le label NF créches mais cela  ne concerne que les collectivités. J’ai travaillé sur le sujet pour mon dernier livre « la chambre de bébé au naturel« . Je me suis rendue compte que les normes sont très floues : où sont fabriqués les meubles ? D’où provient le bois ? Est-il géré durablement ? Qu’en est-il des polluants pour les meubles en panneaux de bois ? Si le meuble est en bois, de quoi sont constitués le dos, les fonds de tiroirs ? Quelle est la finition ? Un meuble, c’est très technique, c’est très compliqué. Il faut vraiment être vigilant. C’est ce qui est bien quand on fait soi-même ses meubles : on maîtrise les matériaux.

 

Bricoleur amateur – Je suis entièrement d’accord, j’en avais d’ailleurs parlé dans un article. Quel est ton meilleur souvenir de bricoleuse ?

Nathalie – Ma belle-mère m’a commandé un petit meuble d’appoint pour sa salle de bains. J’ai créé un petit chiffonnier trois tiroirs avec des planches de chantier et des tiroirs en rotin Ikéa. Le meuble était mignon, elle était ravie. Sa réaction m’a vraiment fait plaisir.

 

Bricoleur amateur- le pire ?

Nathalie – La scie sauteuse. Comme beaucoup, je l’utilise par flemme pour faire des découpes droites, ce qu’il ne faut pas faire au risque d’avoir des découpes affreuses, vrillées… mais peut-être que je m’y prends vraiment mal (!) En tous cas, je préfère utiliser une scie égoine. (J’évite la scie ciruclaire, car c’est un outil que je trouve dangereux.)
 
chiffonnier bastaing
Bricoleur amateur – Tu devrais essayer la scie japonaise dans ce cas … Tu ne serais pas décue ! Parle-nous maintenant de ton blog, comment est-il né ?

Nathalie – J’étais au chômage quand j’ai créé mon activité. Auparavant, j’avais travaillé comme maquettiste en pré-presse, puis comme pigiste pour des magazines de déco, d’arts, de brocante. Des secteurs assez sinistrés mais où j’ai adoré travaillé, j’y ai croisé beaucoup de gens différents et enrichissants : imprimeurs, artistes, journalistes, créatifs, photographes… Au début, Esprit Cabane était un blog sur une plate-forme de blog, puis en découvrant l’engouement des internautes pour mes articles, j’ai pris un hébergement et développé un vrai site. Les choses se sont faites assez naturellement.

 

Bricoleur amateur – Que peuvent trouver mes lecteurs sur ton site ?

Nathalie – On y  trouve des recettes de peinture et de vernis, des plans de meubles, des idées pour réaliser des luminaires, des tutoriels pour faire soi-même ses produits d’entretien, des idées récup, des pages agenda, actualités, livres, un blog, un forum… C’est devenu un travail à plein temps d’animer tout cela, car je réalise 95 % des sujets créatifs en concevant et réalisant les objets, en formulant les recettes, en lisant les livres que je chronique. Les 5% restants sont soit des sujets créatifs d’artistes que j’aime bien et que je mets en avant, soit des portraits de designeurs, recycleurs, etc.

 

Bricoleur amateur – Tu es également l’auteure de plusieurs livres. Peux-tu nous en dire plus ?

Nathalie – Mes livres sont publiés aux éditions Alternatives depuis 2009. Ils ont initiés la collection « Tout Beau, Tout Bio ». Ménage au naturel, Peindre et décorer au naturel, Idées éco-design… On retrouve les mêmes thématiques que sur mon site. Ils rencontrent un certain succés. J’en suis heureuse, car c’est un gros travail.

 

Bricoleur amateur – Question récurrente sur ce blog : réalises-tu certains de tes meubles toi-même ? Tous ?

Nathalie – A 99 % oui. Que ce soit les meubles de jardin en palettes ou les meubles en planches de chantier, j’ai tout fait : les croquis, les plans sur Illustrator, les photos, les découpes, les montages, les ponçages, les finitions… Ces meubles sont chez moi d’ailleurs. Le seul meuble que je n’ai pas réalisé, c’est le lit enfant en palettes, une création d’Aurélie Drouet, qui a écrit un livre sur le sujet.

 

Bricoleur amateur – De quel matériel disposes-tu pour cela ?

Nathalie – Une scie, une boîte à onglets, une visseuse, une perceuse, des scies cloches, des mèches à bois, des tourillons, de la colle. Une ponceuse pour les finitions. Je pense qu’avec ça on peut faire des meubles basiques certes, mais des meubles tout de même. J’ai également quelques serres-joints bien sûr.

 

Bricoleur amateur – Si tu ne pouvais garder qu’un seul outil, ce serait lequel ? et pourquoi ?

Nathalie – La scie, bien sûr. Elle est irremplacable. En ce moment, il y a une mode avec les scies japonaises… J’ai vu des vidéos de bricoleurs américains qui réalisent des tenons et mortaises à main levée avec ce type de scie. Assez impressionnant.

 

Bricoleur amateur – Franchement, quand on y a gouté, on ne revient plus en arrière 😉 A ce sujet, aurais-tu une astuce à partager avec mes lecteurs ?

Nathalie – Pour bien scier avec une égoïne, je conseillerais de prendre son temps, fixer le morceau de bois avec des serres-joints, bien se placer, le poids du corps bien réparti sur les 2 jambes, placer la scie à 45 ° et entamer soigneusement le bois sur le repère. Laisser la scie faire son travail sans forcer, sans tensions… Voir cela comme un exercice zen. (rires)

meuble planches chantier
 
Bricoleur amateur – Pour finir, quel conseil donnerais-tu à tous les débutants qui lisent mon blog ?

Nathalie – Ne pas hésiter à dessiner ce que l’on souhaite, même si on a l’impression de ne pas savoir. Un croquis permet de vraiment visualiser le projet, l’améliorer, le développer. C’est très important.

 

Bricoleur amateur – Un dernier mot ?

Nathalie-  Je souhaite bien sûr bon bricolage à tous et toutes !

 

Bricoleur amateur – Merci à toi pour ce moment de partage ! Courrez visiter Esprit Cabane … d’urgence !

 

 
ps : les photos sont publiées avec l’aimable autorisation de Nathalie

Incoming search terms:

  • esprit cabane (1)
  • esprit cabane bricolage (1)
  • Nathalie Boisseau Blog (1)