Dans cette 3ème leçon, je vous montre plusieurs possibilités pour assembler 2 panneaux entre eux …


 

assembler deux panneaux

 
 

 Comment assembler deux panneaux ?

 

Après avoir vu quel bois choisir et comment assembler des planches, découvrons maintenant plusieurs possibilités pour assembler les panneaux que nous venons de réaliser.

Nous verrons dans les leçons ultérieures que même le professionnel qui assemble tout à ténon et mortaise a besoin de panneaux. Mais pour l’heure, je me place dans le peau du débutant qui n’a pas beaucoup de matériel et souhaite découvrir les joies de la réalisation d’un meuble sur mesure.

Nous verrons donc, dans les 2 premières parties de cette leçon, comment assembler 2 panneaux à l’aide de tourillons. Dans la 3ème partie, nous découvrirons un assemblage astucieux qui ne nécessite pas l’emploi de tourillons.

Que vous ayez acheté vos panneaux tout faits ou que vous les ayez réalisé vous-même grâce à la leçon n°2, ces assemblages vous seront utiles pour débuter et réaliser votre premier meuble.

 
 

Assemblage à base de tourillons : simple ?

 

J’ai déjà eu l’occasion de le dire maintes et maintes fois, l’assemblage à base de tourillons est l’un des plus difficiles à réussir. C’est dommage car il possède d’indéniables qualités : une perceuse suffit pour les réaliser – en apparence – et les tourillons en hêtre sont bons marché …

Si vous vous contentez de tracer l’emplacement des tourillons et de percer à l’endroit choisi, vous n’avez que très peu de chance de réussir votre assemblage. Personnellement, j’en suis incapable ! La raison est très simple : il est impossible, même avec toute la minutie du monde, de réaliser un perçage parfait. Vous ne percerez jamais parfaitement droit et les trous ne tomberont jamais parfaitement en face les uns des autres. Même si les « erreurs » sont minimes, elles se cumulent si l’assemblage contient de multiples tourillons.

Une première solution, en réalité un pis-aller, est d’utiliser des centreurs. Le principe est de percer les trous dans le premier panneau puis de reporter les emplacements de ces trous sur le 2eme panneau, en le poinçonnant à l’aide des centreurs insérés dans la première série de trous. Je ne détaille pas plus car je ne considère pas ce principe, même s’il rend des services, comme très fiable. Son seul avantage est d’être bon marché mais je ne l’ai jamais testé.

 

centreurs tourillons

Les centreurs en question

 

 

 

Utilisation d’un gabarit : la solution ?

 

Pour réaliser des séries de trous quasi parfaite, la seule solution est d’utiliser un gabarit. Oui, mais un gabarit digne de ce nom ! Un gabarit bien conçu doit vous permettre de percer droit et d’assurer, sans mesure et sans traçage, une parfaite reproductibilité des séries de trous d’un panneau à l’autre.

Le premier gabarit qui me vient à l’esprit est présent dans tous les rayons des grandes surfaces de bricolage. Il s’agit du gabarit de perçage à main levée de wolfcraft (voir photo ci-dessous).

 

 

gabarit perçage tourillon

Gabarit de perçage à main levée de Wolfcraft
 
 

 

Il présente toutefois quelques imperfections qui ont fait porter mon choix, à mes débuts, sur le kit de perçage en mains libres de wolfcraft. C’est de ce gabarit dont je parlerai dans cette première partie de la leçon. L’avantage de ce gabarit par rapport au précédent (moins cher) est que l’on perce les 2 panneaux en même temps, ce qui le rend plus précis.

J’ai redécouvert ce gabarit, qui ne me sert plus beaucoup je dois l’avouer. Je l’ai ressorti pour vous présenter cette leçon. J’ai eu un grand moment de nostalgie car c’est avec ce gabarit que j’ai réalisé mes premiers assemblages (réussis devrai-je ajouter ;) ). J’ai pris un grand plaisir à le ré-utiliser.

Globalement, il est assez précis et rend de fiers services. Mieux, je lui ai découvert certains avantages par rapport à ses concurrents, pourtant plus chers et mieux conçus. J’y reviendrai dans la 3ème partie de cette leçon en présentant le comparatif des 3 systèmes d’assemblage que j’ai testé (l’assemblage par Domino étant hors compétition mais aussi hors de propos pour un débutant).

Découvrez en images comment l’utiliser …

 
 

Description du kit de perçage Wolfcraft

 

kit perçage wolf craft

Le kit de perçage se compose de ces 4 éléments. Le gabarit de perçage (mobile) est composé de 2 éléments. Une partie non mobile, servant à maintenir les panneaux et à les aligner, est elle-aussi composée de 2 éléments.
 
 
gabarit perçage wolfraft
Pour abouter 2 panneaux, c’est-à-dire les assembler bout à bout, le gabarit de perçage s’assemble ainsi
 
 
gabarit assemblage tourillon
Pour assembler 2 panneaux à angle droit, le gabarit de perçage s’assemble ainsi. On peut par exemple réaliser des caissons ou des tiroirs.
 
 
assemblage de tourillons
Le gabarit de perçage permet de percer des trous de 6 mm, 8 mm ou 10 mm, soit toutes les tailles de tourillons les plus courantes. Contrairement aux ténons qui doivent faire 1/3 de l’épaisseur du bois, les tourillons doivent faire la moitié de l’épaisseur du bois, dans l’idéal. Pour du bois d’épaisseur 12 à 14 mm, utilisez les tourillons de 6 mm. Pour les bois d’épaisseur 15 à 18 mm, utilisez les tourillons de 8 mm. Enfin, les tourillons de 10 mm sont idéaux pour les bois de 19 à 30 mm.
 
 
 

 
 

Comment assembler 2 panneaux bout à bout ?

 

 
comment abouter 2 panneaux
Pour abouter 2 panneaux, c’est-à-dire les assembler bout à bout, fixer le gabarit comme sur cette photo. Le rebord d’une table ou d’un établi est requis !
 
 
comment assembler 2 panneaux bout à bout ?
Veillez ensuite à bien aligner les 2 panneaux sur la partie non mobile du kit de perçage.
 
 
astuce profondeur perçage
Avant de percer, repérez la profondeur de perçage avec une butée prévue à cet effet ou, à défaut, avec du scotch. Vous percerez chaque panneau d’une profondeur légèrement supérieure à la moitié de la longueur du tourillon. Prenez bien en compte l’épaisseur du gabarit et ajoutez 2 à 3 mm d’espace vide pour la colle !
 
 
perçage tourillon
cours de menuiserie
Percez ensuite 2 trous, un sur chaque panneau.
 
 
gabarit tourillons
Déplacez ensuite la partie mobile et répétez l’opération autant de fois que désiré.
 
 
assemblage planches tourillons
Dans cet exemple, cela donne ça ! Notez que les trous ne sont pas centrés sur l’épaisseur du bois. C’est là un défaut de ce gabarit. Les surfaces de référence (grossièrement, ce sont les surfaces ayant la même distance par rapport aux trous) sont l’une sur l’autre. Pour assembler, il faut donc retourner le panneau du dessus. Pensez-y avant de percer !
 
 
assemblage de deux panneaux avec des tourillons
cours de menuiserie sur les tourillons
apprendre à assembler 2 panneaux
assemblage tourillon parfait
assemblage de 2 panneaux sans jeu
Après retournement, l’assemblage est parfait. Non seulement tout s’assemble sans forcer mais en plus, les 2 surfaces de référence sont l’une en face de l’autre, sans désaffleur.
 
 
 

 
 

Comment assembler 2 panneaux en angle droit ?

 

 
 
comment assembler 2 panneaux en angle droit
Pour assembler 2 panneaux en angle droit dans le but d’en faire un caisson ou un tiroir (par exemple), disposez le kit de perçage comme sur la photo ci-dessus. Répétez ensuite les opérations de la même manière que pour l’aboutage de panneaux. Attention, cette fois-ci, les perçages ne sont pas symétriques. En effet, le panneau du dessus doit être percé d’une profondeur inférieure à la moitié du tourillon, sous peine d’être traversé ! Retenez que le panneau du haut doit être percé sur 1/3 de son épaisseur environ (pas plus de 2/3 dans tous les cas).
Exemple : si vos panneaux font 18 mm et la longueur du tourillon est de 40 mm, percez le panneau du haut sur une profondeur de 12 mm et celui du bas sur une profondeur de 28 mm. Pensez là encore à rajouter 2 à 3 mm de jeu pour la colle !
 
 
kit de perçage universel wolfcraft
gabarit wolfcraft pas cher pour tourillons
On déplace encore la partie mobile. Pour plus de stabilité, vous pouvez inverser la partie fixe après plusieurs perçages. Sinon cela donne ce que l’on voit sur la photo du bas. Dans l’idéal, APRES avoir déplacé la partie mobile de perçage, il faudrait placer la partie fixe sur la droite des panneaux. J’insiste sur « APRES » afin de conserver l’alignement des trous !
 
 
alignement parfait des tourillons
astuce pour assembler sans problème des tourillons
La encore, il faut retourner le panneau du haut pour obtenir un assemblage parfait. Pensez-y avant de percer si les 2 faces du panneaux ne sont pas identiques (par exemple si la face intérieure du caisson est pré-percée pour recevoir des taquets support de tablettes)
 
 
leçon de menuiserie sur les tourillons
L’assemblage est parfait : les 2 panneaux sont assemblés sans forcer et l’affleurement est parfait, en bout de panneau comme dans l’angle.
 
 
 

 
 

Voilà, la première partie de cette leçon est terminée. J’espère qu’elle vous a plu ! Je ne vous ai pas parlé des assemblages en T, pour ne pas surcharger cette leçon mais ce gabarit permet de les réaliser.

Vous êtes désormais capable, grâce aux leçons 2 et 3, de créer des meubles simples à partir de simples planches rabotées et dégauchies. Je vous recommande, pour son rapport qualité/prix, ce gabarit de chez wolfcraft.

 
 

Retrouvons-nous prochainement pour la suite de la leçon où nous testerons un nouveau gabarit dédié aux tourillons : le Joint Génie !

 

 

 

 

Incoming search terms:

  • guide de perçage wolfcraft (94)
  • gabarit de perçage (84)
  • assemblage tourillon (81)
  • gabarit de perçage wolfcraft (72)
  • assemblage par tourillon (70)
  • gabarit de perçage tourillon (51)
  • fixer deux planches angle droit (41)
  • guide de perçage pour l\assemblage avec tourillons (41)
  • assembler 2 planches angle droit (33)
  • gabarit de perçage en série pour l\assemblage avec tourillons (29)
 

Si cet article vous a plu, vous aimerez peut-être :

  1. Leçon n°2 : comment assembler soi-même un panneau ? (1/2)
  2. Leçon n°2 : Comment assembler vous-même un panneau … La suite !
  3. Open the box : découvrons l’emballage du Joint Genie
  4. Leçon n°1 : Plus vous mesurez, moins vous êtes précis !
  5. Réalisation de mon établi pas à pas : partie 2/3